Balade des fontaines à Bex - version campagne

Informations sur l'itinéraire

Catégorie
Région
Difficulté
Facile
Longeur
Durée
Dénivelé positif
Dénivelé négatif

Description

Une fontaine, un bassin de marbre ou de granit et de l’eau qui coule. Et parfois, une jolie chèvre, puisque c’est ainsi que l’on appelle le pilier où a été fixé le goulot. Cela dit, arrêtons-nous un instant et écoutons les bruits de l’histoire. Il y a quelque temps, la fontaine était un vrai lieu de vie, de plaisir, et de labeur. Aujourd’hui, le rôle social de certaines d’entre elles existe encore. Regardez-le notamment au Crétel, à l’étape no 13. A Bex, les fontaines sont dispersées un peu partout. Normal, la commune de près de 100 km2 étant un véritable château d’eau, pure et excellente, descendue des montagnes toutes proches, des Diablerets, du Muveran, de l’Argentine ou du Vallon de Nant.

La plupart de ces fontaines datent du 19e siècle ou du début du 20ème. Les fontaines, étaient souvent au cœur des activités vitales et sociales; surtout pour les femmes, lavant péniblement le linge de la famille et narrant des histoires. Mais l’eau des fontaines éteignait aussi les incendies, gonflait les tonneaux, abreuvait les animaux, provoquait aussi des querelles quand les maisons voisines étaient parfois inondées ou quand les autorités tardaient à la restauration du couvert détérioré par un gros véhicule. La balade que nous proposons devient dès lors le reflet de la vie des quartiers. Les fontaines deviennent alors le fil conducteur de l’histoire de la localité, du 18e siècle jusqu’à nos jours. Certaines ont un intérêt symbolique très fort, comme celle du quartier du Glarey (étape 11), d’autres sont de simples réalisations fonctionnelles dans des quartiers épousant la modernité. Bonne balade !

Informations Pratiques

Départ de la Grande Salle du Parc. Suivez le marquage au sol. Durée 1h15.

Liens

Plan des fontaines

Une fontaine, un bassin de marbre ou de granit et de l’eau qui coule. Et parfois, une jolie chèvre, puisque c’est ainsi que l’on appelle le pilier où a été fixé le goulot. Cela dit, arrêtons-nous un instant et écoutons les bruits de l’histoire. Il y a quelque temps, la fontaine était un vrai lieu de vie, de plaisir, et de labeur. Aujourd’hui, le rôle social de certaines d’entre elles existe encore. Regardez-le notamment au Crétel, à l’étape no 13. A Bex, les fontaines sont dispersées un peu partout. Normal, la commune de près de 100 km2 étant un véritable château d’eau, pure et excellente, descendue des montagnes toutes proches, des Diablerets, du Muveran, de l’Argentine ou du Vallon de Nant.

La plupart de ces fontaines datent du 19e siècle ou du début du 20ème. Les fontaines, étaient souvent au cœur des activités vitales et sociales; surtout pour les femmes, lavant péniblement le linge de la famille et narrant des histoires. Mais l’eau des fontaines éteignait aussi les incendies, gonflait les tonneaux, abreuvait les animaux, provoquait aussi des querelles quand les maisons voisines étaient parfois inondées ou quand les autorités tardaient à la restauration du couvert détérioré par un gros véhicule. La balade que nous proposons devient dès lors le reflet de la vie des quartiers. Les fontaines deviennent alors le fil conducteur de l’histoire de la localité, du 18e siècle jusqu’à nos jours. Certaines ont un intérêt symbolique très fort, comme celle du quartier du Glarey (étape 11), d’autres sont de simples réalisations fonctionnelles dans des quartiers épousant la modernité. Bonne balade !

Informations Pratiques

Départ de la Grande Salle du Parc. Suivez le marquage au sol. Durée 1h15.

Liens

Plan des fontaines

Profil du parcours

EXTERNAL_SPLITTING_BEGIN EXTERNAL_SPLITTING_END