L'église de Rougemont

Description

A l’entrée du village, découvrez l’Eglise de Rougemont, patrimoine d'exception et laisser vous séduire par sa beauté et son histoire

L’Eglise de Rougemont fait partie des éléments incontournables de la région du Pays-d’Enhaut. De petite taille, l’édifice vaut assurément le détour pour son histoire, mais aussi pour la beauté de ses peintures et de ses vitraux. Construite au 11ème siècle par les moines de l’Abbaye de Cluny (F) sur la demande du comte de Gruyère Guillaume 1e, elle est le premier et seul couvent des Alpes vaudoises. De style roman, elle a la forme d’une croix latine, tournée vers l’est. A ses origines, l’église est dédiée à Saint-Nicolas de Myre, patron des enfants et martyre du 4ème siècle. Suite à la faillite du Comte de Gruyère, la région est remise aux Bernois, qui impose la réforme protestante en 1555. L’église devient donc un temple dédié au culte protestant. Le château attenant à l’édifice, actuellement propriété privée, est érigé une dizaine d’années plus tard sur les fondations du monastère détruit, afin de loger le bailli bernois. Un joyau architectural Ce dernier fait transformer le corps de bâtiment. Le chœur est agrandi. Dès l’origine, la nef est séparée des bas-côtés par douze piliers massifs représentant les 12 apôtres, que l’on peut admirer encore aujourd’hui. Une importante restauration menée de 1919 à 1926 redonne ses lettres de noblesse à l’édifice. Elle fait ressortir la pierre de l’édifice, recouverte alors de cinq couches de plâtre. Le plafond de la nef est refait en voûte de bois. Les peintures sont exécutées par le peintre Correvon, d’après les motifs du 13ème siècle. Le temple est aujourd’hui inscrit comme bien culturel suisse d’importance nationale. Des concerts et des représentations y sont régulièrement organisés, en particulier lors du festival de musique ancienne La Folia, mis sur pied chaque année durant le week-end de la Pentecôte. Outre l’Eglise de Rougemont, le village compte plusieurs vieux chalets aux frontons sculptés et aux façades richement décorées. L’office du tourisme organise sur demande des visites guidées en compagnie de guides expérimentés à la découverte de ces autres richesses architecturales.

Entrée libre Autres renseignements : Pays-d’Enhaut Région +41 (0)26 925 11 66 info@pays-denhaut.ch Contact pour locations : Madame Sylvie Daenzer +41(0)26 924 79 65 secretariat@cdaenzer.ch

A l’entrée du village, découvrez l’Eglise de Rougemont, patrimoine d'exception et laisser vous séduire par sa beauté et son histoire

L’Eglise de Rougemont fait partie des éléments incontournables de la région du Pays-d’Enhaut. De petite taille, l’édifice vaut assurément le détour pour son histoire, mais aussi pour la beauté de ses peintures et de ses vitraux. Construite au 11ème siècle par les moines de l’Abbaye de Cluny (F) sur la demande du comte de Gruyère Guillaume 1e, elle est le premier et seul couvent des Alpes vaudoises. De style roman, elle a la forme d’une croix latine, tournée vers l’est. A ses origines, l’église est dédiée à Saint-Nicolas de Myre, patron des enfants et martyre du 4ème siècle. Suite à la faillite du Comte de Gruyère, la région est remise aux Bernois, qui impose la réforme protestante en 1555. L’église devient donc un temple dédié au culte protestant. Le château attenant à l’édifice, actuellement propriété privée, est érigé une dizaine d’années plus tard sur les fondations du monastère détruit, afin de loger le bailli bernois. Un joyau architectural Ce dernier fait transformer le corps de bâtiment. Le chœur est agrandi. Dès l’origine, la nef est séparée des bas-côtés par douze piliers massifs représentant les 12 apôtres, que l’on peut admirer encore aujourd’hui. Une importante restauration menée de 1919 à 1926 redonne ses lettres de noblesse à l’édifice. Elle fait ressortir la pierre de l’édifice, recouverte alors de cinq couches de plâtre. Le plafond de la nef est refait en voûte de bois. Les peintures sont exécutées par le peintre Correvon, d’après les motifs du 13ème siècle. Le temple est aujourd’hui inscrit comme bien culturel suisse d’importance nationale. Des concerts et des représentations y sont régulièrement organisés, en particulier lors du festival de musique ancienne La Folia, mis sur pied chaque année durant le week-end de la Pentecôte. Outre l’Eglise de Rougemont, le village compte plusieurs vieux chalets aux frontons sculptés et aux façades richement décorées. L’office du tourisme organise sur demande des visites guidées en compagnie de guides expérimentés à la découverte de ces autres richesses architecturales.

Entrée libre Autres renseignements : Pays-d’Enhaut Région +41 (0)26 925 11 66 info@pays-denhaut.ch Contact pour locations : Madame Sylvie Daenzer +41(0)26 924 79 65 secretariat@cdaenzer.ch

Emplacement
Comment s'y rendre
EXTERNAL_SPLITTING_BEGIN EXTERNAL_SPLITTING_END