Géotope du Chablais - Les blocs erratiques

Description

Dans la forêt des Dévens/Bex se trouvent plusieurs énormes blocs de calcaires. Un panneau d'informations révèle le cheminement épatant de ces rochers et la réflexion des scientifiques de l'époque sur le mystère de ces déplacements.

Les monstres mystérieux qui viennent de loin : Les blocs erratiques de Dévens Les blocs erratiques de Dévens sont les témoins de la naissance d'une nouvelle théorie scientifique et de la dernière période glaciaire. Un bloc erratique est un inconnu géologique : il diffère par le type de sa roche de celle de son environnement. Les aventures de Bloc Monstre et Pierra-Bessa: Des blocs qui ne sont pas faits de la même roche que la colline sur laquelle ils se trouvent. ... "Près de chez moi à Dévens, sur le flanc nord d'une petite colline de gypse appelée Montet, il y a un bloc de calcaire. Il provient des montagnes qui entourent la vallée de l'Avançon [...]. Comme il n'a pas de nom particulier, et que je le mentionnerai encore quelques fois, je l'appellerai Bloc Monstre*." ... Et qui n'aurait pas pu venir jusqu'ici par ses propres moyens... " La Pierra-Bessa*, près de chez moi, est une pyramide de 61 pieds de haut [...] Elle est fendue de haut en bas [...]. Cette fracture est manifestement le résultat de la chute du bloc lorsqu'il s'est immobilisé. Cependant, aucune parois rocheuses desquelles il proviendrait aux alentours... ".... un mystère ! Des masses de glace remplissent la vallée. Bloc Monstre tombe de la montagne, suivi de ses amis, sur le glacier qui amène nos deux héros aux Dévens, dans la vallée. Le glacier devient alors trop chaud et se retire dans les montagnes. Bloc Monstre et Pierra-Bessa restent derrière au pied de la colline. Ils sont à proximité. Cherches-les ! Comment ces blocs sont-ils arrivés ici ? Jean de Charpentier fait toute la lumière sur ce mystère ... A la fin du XVIIIe siècle, diverses explications circulent sur le transport des blocs rocheux. Sur la base d'observations de terrain, Jean de Charpentier réfute toutes les hypothèses ! Une nouvelle théorie doit donc être trouvée... Il y a longtemps, de gigantesques glaciers ont transporté des blocs rocheux des Alpes au Jura ! Il y a 17 000 ans : Le Chablais se trouve sous une couche de glace. Le glacier du Rhône avance jusqu'à Aigle. Des icebergs se détachent de sa langue et flottent dans le lac Léman, qui est beaucoup plus grand qu'aujourd'hui. Chargé de débris, le glacier de l'Avançon s'écoule des Alpes calcaires vers la vallée du Rhône, occupée par le glacier du même nom : il est dévié et s'écoule sur le versant nord de la colline du Montet (où vous vous trouvez). Ce faisant, il creuse la petite vallée de Dévens. Lorsqu'il fond, il laisse derrière lui de nombreux blocs rocheux à cet endroit, dont les géants susmentionnés. Les travaux de De Charpentier à ce sujet sont publiés en 1841 et sont alors approuvés par la communauté scientifique! Les blocs erratiques sont des éléments de preuve qui ont été utilisés comme appui de la théorie de l'âge de glace. Il est demandé qu'ils soient mis sous protection, car dans le passé, ils ont souvent été détruits par leur usage aux défrichements des champs ou pour obtention des matériaux de construction. Ainsi, les blocs de Dévens décrits par de Charpentier, subsistent encore aujourd'hui. Le Bloc Monstre, qui lui doit son nom, porte toujours une dédicace à ce scientifique honnête et perspicace.

A la piste Vita dans la forêt des Dévens/Bex. Signalétique sur place.

Géotope du Chablais - les blocs erratiques des Dévens

Dans la forêt des Dévens/Bex se trouvent plusieurs énormes blocs de calcaires. Un panneau d'informations révèle le cheminement épatant de ces rochers et la réflexion des scientifiques de l'époque sur le mystère de ces déplacements.

Les monstres mystérieux qui viennent de loin : Les blocs erratiques de Dévens Les blocs erratiques de Dévens sont les témoins de la naissance d'une nouvelle théorie scientifique et de la dernière période glaciaire. Un bloc erratique est un inconnu géologique : il diffère par le type de sa roche de celle de son environnement. Les aventures de Bloc Monstre et Pierra-Bessa: Des blocs qui ne sont pas faits de la même roche que la colline sur laquelle ils se trouvent. ... "Près de chez moi à Dévens, sur le flanc nord d'une petite colline de gypse appelée Montet, il y a un bloc de calcaire. Il provient des montagnes qui entourent la vallée de l'Avançon [...]. Comme il n'a pas de nom particulier, et que je le mentionnerai encore quelques fois, je l'appellerai Bloc Monstre*." ... Et qui n'aurait pas pu venir jusqu'ici par ses propres moyens... " La Pierra-Bessa*, près de chez moi, est une pyramide de 61 pieds de haut [...] Elle est fendue de haut en bas [...]. Cette fracture est manifestement le résultat de la chute du bloc lorsqu'il s'est immobilisé. Cependant, aucune parois rocheuses desquelles il proviendrait aux alentours... ".... un mystère ! Des masses de glace remplissent la vallée. Bloc Monstre tombe de la montagne, suivi de ses amis, sur le glacier qui amène nos deux héros aux Dévens, dans la vallée. Le glacier devient alors trop chaud et se retire dans les montagnes. Bloc Monstre et Pierra-Bessa restent derrière au pied de la colline. Ils sont à proximité. Cherches-les ! Comment ces blocs sont-ils arrivés ici ? Jean de Charpentier fait toute la lumière sur ce mystère ... A la fin du XVIIIe siècle, diverses explications circulent sur le transport des blocs rocheux. Sur la base d'observations de terrain, Jean de Charpentier réfute toutes les hypothèses ! Une nouvelle théorie doit donc être trouvée... Il y a longtemps, de gigantesques glaciers ont transporté des blocs rocheux des Alpes au Jura ! Il y a 17 000 ans : Le Chablais se trouve sous une couche de glace. Le glacier du Rhône avance jusqu'à Aigle. Des icebergs se détachent de sa langue et flottent dans le lac Léman, qui est beaucoup plus grand qu'aujourd'hui. Chargé de débris, le glacier de l'Avançon s'écoule des Alpes calcaires vers la vallée du Rhône, occupée par le glacier du même nom : il est dévié et s'écoule sur le versant nord de la colline du Montet (où vous vous trouvez). Ce faisant, il creuse la petite vallée de Dévens. Lorsqu'il fond, il laisse derrière lui de nombreux blocs rocheux à cet endroit, dont les géants susmentionnés. Les travaux de De Charpentier à ce sujet sont publiés en 1841 et sont alors approuvés par la communauté scientifique! Les blocs erratiques sont des éléments de preuve qui ont été utilisés comme appui de la théorie de l'âge de glace. Il est demandé qu'ils soient mis sous protection, car dans le passé, ils ont souvent été détruits par leur usage aux défrichements des champs ou pour obtention des matériaux de construction. Ainsi, les blocs de Dévens décrits par de Charpentier, subsistent encore aujourd'hui. Le Bloc Monstre, qui lui doit son nom, porte toujours une dédicace à ce scientifique honnête et perspicace.

A la piste Vita dans la forêt des Dévens/Bex. Signalétique sur place.

Géotope du Chablais - les blocs erratiques des Dévens

Durée

Les visiteurs passent généralement 55 minutes ici.
Emplacement
EXTERNAL_SPLITTING_BEGIN EXTERNAL_SPLITTING_END